Évaluez-vous !

Utilisez les curseurs pour définir vos niveaux de satisfaction sur une échelle de 1 à 10...
Gérer un Baby blues !
Gérer un Baby blues !

3 solutions pour positiver un Baby Blues


Ajouter aux favoris
Partager...
Mon objectif
en quelques mots...

Un baby blues, c'est quoi ?

- Bouleversement hormonal : envie de pleurer pour un rien par exemple
- Angoisses et peurs du contre coup de l’accouchement
- Sentiment de regret si vous n’avez pas vécu l’accouchement que vous aviez imaginé
- Nostalgie de la sensation de grossesse
- Crise identitaire où votre place change : vous devenez parents et vos parents, grands-parents …
- Sentiment d’incapacité et de doute sur sa capacité à bien s’occuper de son bébé
- Bouleversements physiques : le corps de femme enceinte reste alors que vous venez d’accoucher (ventre avec la peau relâchée, seins douloureux, etc. …)

  • Parole de coach !

     Vous avez peur de ne pas être à la hauteur, vous vous demandez si vous avez l’instinct maternel, vous pleurez pour rien et vous pensez ne pas avoir les bons gestes pour votre bébé. Autrement dit, vous vous sentez complètement dépassée et déprimée ? Rassurez-vous c’est normal ! Vous venez juste de donner la vie, de transformer la vôtre avec un petit être qui demande de l’attention, de l’amour, de l’anticipation. Vous avez le droit de vous sentir dépassée et en difficulté, parlez-en ! 

  • Problématiques rencontrées par nos clients coachés...


    « Il y a un mois que j’ai accouchée d’Emma, c’est un bébé très calme, très souriant et elle fait plutôt bien ses nuits. En fait, elle est juste parfaite mais c’est moi qui ne gère pas bien les choses. Je me demande toujours si je m’occupe assez d’elle, j’ai parfois envie de pleurer pour un rien et j’ai du mal à rester toute seule avec elle. Quand mon mari part travailler je me sens mal. »

    « J’ai accouché il y a 5 jours et je me sens bien seulement quand ma mère ou mon mari sont là. Je crois que je n’ai pas l’instinct maternel, cela me fait peur, je me demande si c’est normal et je m’en veux de ressentir ça. »

    « Je n’accepte pas d’avoir accouchée et d’avoir toujours un corps de femme enceinte. Je dois perdre plus de 10 kilos et quand je vois toute cette peau relâchée de mon ventre ça me déprime. On dirait une baleine. »

    Vous vous sentez dépassée ?  Vous vous dites que vous n’êtes pas à la hauteur ? Vous vous mettez une grosse pression pour être une maman parfaite ?


  • Les solutions Coachique


    Les 3 solutions pour positiver un baby blues :

    1 - Se donner le temps : vous venez de donner la vie et cela transforme votre vie, vos repères, vos habitudes.
    Appréciez et félicitez-vous pour ce que vous venez d’accomplir et regardez votre bébé, serrez-le dans vos bras. Profitez de l’instant présent.
    2 - En parler : oser exprimer ce que vous ressentez à vos proches, votre compagnon, et demandez leur aide pour vous soulager et vous permettre de prendre du temps pour vous.
    3 - Consulter un professionnel : si vous sentez et constatez que votre humeur négative et vos sentiments de déprime perdurent plus de 15 jours après l’accouchement, pensez à demander de l’aide d’un professionnel.


  • Je démarre mon coaching...


    Un coach « Coachique » vous aidera à identifier si vous êtes bien dans un baby blues et ensuite de mettre des mots, des actions concrètes, pour dépasser et vivre positivement cette étape normale de l’après accouchement.
    Optez pour un coaching personnel, choisissez votre coach, selon vos critères (disponibilité, mobilité, expertise et affinités)

Partagez cette fiche...